Rhum arrangé pitaya (fruit du dragon)

 

Maceration
Filtering
Tasting

Rhum arrangé pitaya (fruit du dragon)

Tel le power ranger, le pitaya existe en plusieurs déclinaisons : jaune, rouge, rose.

Ce fruit atypique est originaire d'Amérique centrale, bien que souvent rattaché à l'Asie. Sa cueillette se déroule de septembre à décembre. Son nom : Hylocereus undatus, il nous provient d'une espèce de cactus.

 

Venons-en aux faits : la recette

Pour un litre de rhum blanc, il vous faut deux ou trois fruits, que vous devrez couper en deux pour retirer la pulpe. (Un peu à la manière des kiwis). Il est possible de lui adjoindre une moitié de gousse de vanille. Cela rajoutera une saveur complémentaire, sans écraser la délicatesse du fruit du dragon.

Dans le même esprit et pour complexifier, un zeste de combava peut se révéler prometteur. 

6 mois de macération sont nécessaires pour que les arômes se diffusent correctement dans le rhum.

 

Le rhum arrangé fruit du dragon surprend par sa douceur, et par son nom ! Bien que la culture du fruit du dragon soit en développement, il peine à émerger sur nos étals. Une recette originale, tout comme le rhum arrangé citronnelle cacao ! N'oubliez pas de remuer votre bouteille de temps en temps.

Rhum charette avec deux fruits du dragon
Pas de mauvaises surprises