Rhum arrangé pruneaux

Description
Ingrédients

 

Macération
Filtre
Dégustation

Rhum arrangé pruneaux

Cette recette fait suite à l'excellent rhum arrangé aux prunes. Plusieurs choix vous sont offerts sur le type de pruneaux : mi-cuits, cuits, gros calibre, etc. Pour rappel, les pruneaux sont des prunes cuites à basse température pendant plusieurs heures (au soleil avant l'invention des fours dédiés).

 

Nous recommandons des mi-cuits pour la simplicité du dénoyautage.

Il est absolument nécessaire d'éviter les pruneaux industriels, qui ont été séchés puis réhydratés pour faire monter le poids et ainsi les vendre plus chers (avec au passage, ajout de conservateurs et d'additifs). De plus, les pruneaux bios coûtent plus chers que les autres, étant donné la difficulté d'avoir des prunes sans l'usage de pesticides.

Pour un litre de rhum blanc (le rhum vieux peut aussi convenir), prévoir une dizaine de pruneaux et une gousse de vanille.

Voici la recette :

  • Lavez les pruneaux
  • Dénoyautez les
  • Incisez la gousse de vanille dans le sens de la longueur
  • Insérez le tout dans la bouteille
  • Rajoutez six ou sept cuillères à soupe de sucre canadou
  • Refermez, puis remuez la bouteille de temps en temps

 

Le rhum pruneaux propose des saveurs suaves et boisées en bouche. Au nez, il se caractérise par des touches fines et épicées. Sa couleur caractéristique pourra être relevée par l'ajout d'un glaçon dans un verre de dégustation. Cet arrangement est idéal en digestif, après un repas festif.

Vue verticale sur des pruneaux
L'idiot jette le pruneau, et mange le noyau.