Rhum arrangé d'automne

Carte d'identité
Macération Degré Bilan Couleur Puissance
6 mois 40° A refaire Caramel Faible
Ingrédients
Alcool de base Condiments Epices Fruits
Rhum blanc (1L) Miel, Sucre roux badiane, cannelle (et casse) Poire, Pomme, Raisin

Rhum arrangé d'automne

Un arrangement pour éviter les baisses de moral !

Il vous faut deux pommes, une poire abate, une vingtaine de raisins, et un grand bocal. Choisissez la variété de pomme que vous préférez (fuji ou gala se prêtent bien au jeu). Vos fruits doivent être issus de l'agriculture biologique, pour éviter une infusion de pesticides et autres produits chimiques...

  • Pelez, et découpez les deux pommes en quartier.
  • Faites de même avec la poire, et insérez le tout dans la bouteille.
  • Lavez bien les raisins et rajoutez les au reste de la composition.
  • Ajouter un bâton de cannelle et une gousse de vanille.
  • Sucrer le rhum arrangé avec trois bonnes cuillères à soupe de miel.

Vous avez la possibilité de rajouter une étoile de badiane et une feuille de laurier pour agrémenter et équilibrer le rhum.

Ce rhum d'automne est à préparer à la sortie de l'hiver ! Il lui faut en effet plusieurs mois de macération pour que ses arômes boisés et épicés se libèrent. Comptez une demi-année pour avoir à disposition ce rhum arrangé. Il se caractérise par des reflets sombres, un œil acajou et un nez complexe. Pour les rhums à macération longue, il peut-être stratégique d'augmenter la quantité initiale de rhum. Pourquoi pas tenter plusieurs litres ? Dans tous les cas il faudra bien remuer la bouteille les premiers jours, pour diluer le miel (sa consistance est très sirupeuse).

Il existe une variante  de ce rhum : ajouter une dizaine de noix (par litre). Pour les amateurs de saveurs balsamiques...

Rhum arrangé d'automne
Octobre tiendra sa revanche.